Vaccination – COVID-19

Réactualiser son système de défense contre la COVID-19

Septembre – Octobre 2022

Comme vous l’aurez probablement appris par la presse, une campagne de vaccination de consolidation contre la Covid débute ce 12 septembre pour une période de 2 mois. Cette campagne vise les personnes les plus à risque de complications en cas d’infection.

 

Une invitation sera donc adressée personnellement par la poste/mail/sms aux : 

 

  • Dans un premier temps, les personnes âgées de plus de 65 ans, les immunodéprimés (chimiothérapie, cortisone, immunosuppresseur, greffés,…), le personnel de santé, les femmes enceintes, les personnes trisomiques ;

  • Par la suite, la vaccination visera les personnes de 50 à 64 ans ;

  • A partir de la mi-octobre, les personnes âgées de 18 à 50 ans qui le souhaitent pourront se faire vacciner sans invitation en insistant particulièrement sur les personnes avec des facteurs de risque:  hypertension, diabète, maladies rénales, cardiaques et respiratoires, … 

Via la convocation vous avez toutes les informations pour trouver un centre de vaccination.

 

La Maison Médicale de Bièvre vous propose également des séances de vaccination sur rendez-vous le mardi et le jeudi.

 

Si vous avez reçu une invitation, vous pouvez vous inscrire, de préférence, via ce lien.

 

En cas de difficultés, appelez notre secrétariat au 061/86.01.36 en ayant sous la main votre n° national car celui-ci vous sera demandé.

 

Pour info, le vaccin qui sera administré a été adapté au variant omicron pour apporter une protection optimale. Il contient donc la souche originelle du Covid et le variant le plus récent disponible. La vaccination est gratuite pour le/la patient(e).

 

Voici quelques considérations que nous trouvons importantes :

 

  • L’objectif principal de la vaccination reste toujours de limiter les hospitalisations en particulier en soins intensifs avec leur cortège de séquelles (décès, covid long et autres..) 

  • L’évolution du virus avec ses nombreux variants fait que 2 doses de vaccination n’offrent plus de protection!  Qu’un premier booster (3ème dose) améliore déjà nettement la situation. Que le deuxième booster (4ème dose) donne une protection optimale. 

  • Il faut minimum 3 mois (et idéalement 6 mois) de délai par rapport à la dernière vaccination pour faire ce rappel.

  • Il n’y a pas d’augmentation des effets secondaires au fur et à mesure des vaccinations. 

Vous trouverez tous les renseignements et explications nécessaires concernant la logique de vaccination et les modalités pratiques sur jemevaccine.be